Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Bosch en hausse de 3,6% sur 2016

Bosch en hausse de 3,6% sur 2016

Bosch a enregistré un chiffre d’affaires de 73,1 milliards d’euros en 2016, en croissance de 3,6% en comparaison de l’année précédente. Le secteur automobile représente toujours autour de 60% des ventes du groupe. Concernant 2017, la prudence est de mise.

 

Le groupe allemand a dévoilé son bilan 2016 lors de sa conférence annuelle qui s'est tenue, jeudi dernier, sur son campus R&D de Renningen (Allemagne). Malgré la volonté du groupe de rééquilibrer les parts de ses quatre domaines d’activités, c’est toujours le secteur des technologies automobiles – récemment rebaptisé "Solutions pour la mobilité" – qui alimente plus de la moitié du chiffre d’affaires global de Bosch. Sur les 73,1 milliards d’euros générés en 2016 par l’équipementier, 43,9 milliards proviennent directement de ce dernier, soit un chiffre en croissance de 5,5%. A contrario, l’activité Techniques industrielles a reculé de 5,2%, à hauteur 6,3 milliards d’euros, et demeure le seul secteur en régression.

 

Dans la région Asie-Pacifique, les ventes du groupe ont augmenté de manière significative pour atteindre un chiffre d’affaires de 20,8 milliards d’euros, en croissance de 8,3%. La progression de Bosch est telle sur ce marché que près de 30% de son résultat global est à mettre au crédit de cette zone, contre 53% pour l’Europe (38,6 milliards d’euros). Une région où le nombre de collaborateurs a d’ailleurs augmenté pour atteindre 110000 personnes à la fin de l’année 2016, sur un total de 389300 collaborateurs (dont 133900 en Allemagne). Après une bonne année 2015, le groupe a vu ses ventes diminuer de 2,2% en Amérique du Nord (12,3 milliards d’euros), alors qu’au sud du continent, son chiffre d’affaires s’est établi à 1,4 milliard d’euros, en recul de 5%, avec cependant un résultat hors effets de change en hausse de 2,4%.

 

7 milliards d'euros consacrés à la R&D

 

"Développer l’activité existante, conquérir de nouveaux domaines, assurer le leadership technologique : telle est notre stratégie pour mener à bien le processus de transformation", a déclaré le président du directoire de Bosch, Volkmar Denner, lors de la conférence de presse. Une transformation qui fait référence à la trajectoire que cherche à prendre le groupe vers les technologies de nouvelles mobilités et la connectivité via l’Internet des objets. A cet effet, le groupe n’hésite pas à renforcer ses investissements en matière d’innovation. En effet, ses dépenses en R&D ont grimpé de 10% en 2016, alors que, sur un an, ce ne sont pas moins de 7 milliards d’euros qui ont été investis à cet effet par l’entreprise.

 

C’est aussi au terme d’un premier trimestre particulièrement réussi que le groupe a présenté son bilan définitif. En effet, le CA de l’entreprise a progressé de 12% sur les trois premiers mois de l'année, alors que tous les secteurs d’activité et toutes les régions sont au vert en ce début d’exercice. Malgré cela, les estimations du directoire restent modestes, et l’on table plutôt sur une croissance de 3 à 5% pour les mois à venir. "Bosch est international car l’on se base sur une conviction profonde : nous désirons un monde, et avant tout, une Europe, sans nationalisme." Volkmar Denner a en effet fait part de ses inquiétudes concernant les incertitudes géopolitiques, qui, en dépit du bon départ effectué par Bosch, pourraient venir perturber bon nombre d’acteurs.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault : Fabrice Cambolive va remplacer Bernard Cambier

La région Afrique, Moyen-Orient, Inde aura un nouveau directeur le 1er juillet prochain. En effet, Bernard Combier va quitter Renault et sera remplacé par Fabrice Cambolive, jusqu'ici président de Renault

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page