Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Total, Akka Technologies et Valeo au palmarès de LinkedIn

Total, Akka Technologies et Valeo au palmarès de LinkedIn

Pour la deuxième fois, le réseau social professionnel LinkedIn a réalisé un classement des 25 employeurs les plus courtisés dans l'Hexagone. Aux côtés des entreprises du luxe, l'industrie automobile place quelques références.

 

Pour la deuxième année consécutive, LinkedIn a associé ses analystes de données et les responsables du contenu éditorial pour établir un classement national des employeurs les plus attractifs. Top Companies se base sur un recoupement entre les offres d'emploi (dont le nombre de vues et de candidatures), l’engagement des membres vis-à-vis des contenus diffusés par l’entreprise et, enfin, le taux de rétention, soit la fidélisation des salariés durant l’année écoulée, afin de déterminer l'ordre.

 

Cette année, le luxe truste les premiers rangs. Mais des entreprises issues de l'industrie automobile sont parvenues à tirer leur épingle du jeu. Akka technologies figure parmi elles. Classée 13e, la société d'ingénierie de Maurice Ricci compte 12000 personnes, dont la moitié en France, et devrait voir ses effectifs gonfler de 2200 postes au cours de l'année 2017.

 

Principal contributeur au dépôt de brevet en France, Valeo ferme la marche. Classé 25e par LinkedIn, l'équipementier automobile soutient un plan de recrutement de 10000 employés, dont 750 cadres et ingénieurs en France, à compter de 2017 et sur les cinq prochaines années. Des ressources qui rejoindront alors les 100900 personnes (dont 12400 en France) travaillant pour Jacques Aschenbroich, le président.

 

Des entreprises intimement liées à l'automobile, Total apparaît être la plus attractive, au 9e rang de Top Companies. Sous l'égide de son P-dg Patrick Pouyanné, le groupe a pris la décision de geler les recrutements en 2016 afin d'absorber les effets de la chute des cours du pétrole. Toujours est-il qu'en 2017, il semble que 700 postes sont à pourvoir chez le pétrolier, notamment dans le domaine des énergies renouvelables, nouveau relais de croissance retenu.

 

D'autres références tirant profit de l'industrie automobile se hissent dans le Top 25 de LinkedIn : Alten (7e), Axa Assurances (12e), Deloitte (18e), Criteo (19e) et PwC France (23e). Précisons que, selon les données du réseau social, ces vingt-cinq entreprises emploient plus de 2 millions de salariés. Elles ont créé plus de 124000 emplois l’an dernier et prévoient au moins 86000 embauches cette année.

Copyright photo : Photos Libres

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault : Fabrice Cambolive va remplacer Bernard Cambier

La région Afrique, Moyen-Orient, Inde aura un nouveau directeur le 1er juillet prochain. En effet, Bernard Combier va quitter Renault et sera remplacé par Fabrice Cambolive, jusqu'ici président de Renault

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page