Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Dekra va découvrir le Luxembourg

Ce centre est situé à Bertrange, à l'ouest de la capitale.

Dekra va découvrir le Luxembourg

La réforme du contrôle technique actée en 2016 dans le pays profite à l'enseigne spécialisée, qui devient ainsi le premier nouvel organisme à ouvrir un centre au sein du Grand-Duché.

 

Numéro un mondial du contrôle technique avec plus de 26000 contrôles annuels et une présence à l'international (50 pays sur cinq continents pour 38000 employés), Dekra étend son empire et s'implantera prochainement au sein d'un nouveau marché. A compter du 1er février prochain, l'enseigne spécialisée inaugurera son tout premier centre au Luxembourg. Situé sur la commune de Bertrange, à l'ouest de la capitale et à proximité immédiate de l'autoroute A6, celui-ci emploiera dans un premier temps six employés.

 

Sans attendre le mois de février, l'enseigne déploiera dans les prochains jours un site Internet dédié qui permettra aux automobilistes de découvrir ce nouveau centre et surtout de prendre rendez-vous avant même l'ouverture. Par ce biais, Dekra devient ainsi le premier nouvel organisme à profiter de la réforme du contrôle technique initiée en 2015 et concrétisée un an plus tard par le gouvernement luxembourgeois.

 

Ouverture du marché

 

"En nous appuyant sur notre expérience et nos compétences reconnues à l’international, nous souhaitons garantir au Luxembourg un contrôle de qualité, et proposer ainsi une alternative supplémentaire aux automobilistes, explique Nicolas Bouvier, vice-président exécutif de la nouvelle division contrôle technique au niveau mondial. Nous sommes ravis que toutes les conditions légales requises soient désormais réunies pour pouvoir proposer des contrôles automobiles au Luxembourg dans quelques semaines".

 

En 2016, le gouvernement du Grand-Duché a réformé le marché du contrôle technique périodique des véhicules, ouvrant ainsi celui-ci à la concurrence. Tout organisme de contrôle technique doit être agréé par le ministre en charge des Transports sur base d’un avis de la Commission du contrôle technique. Une façon pour François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures, de garantir une offre en la matière "plus variée et certainement plus intéressante pour le client". 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles

Marc Bruschet, président du GNCO, est confiant quant à l'intégration de la marque allemande dans le giron du constructeur français même si certains points comme la nouvelle grille de rémunération

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page