Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
CES 2018 : Valeo veut démocratiser l'électrique

Ce prototype peut atteindre les 100km/h et dispose d'une autonomie de 100km.

CES 2018 : Valeo veut démocratiser l'électrique

L'équipementier tricolore a dévoilé à Las Vegas un prototype de petite citadine 100% électrique fonctionnant à basse tension. Une technologie permettant de réduire les coûts d'accès à ce type de véhicule.

 

L'objectif est ambitieux et Valeo s'est donné les moyens de l'atteindre. "Nous voulons que l'électrique ne soit pas seulement accessible aux stars, mais aussi aux infirmières ou aux enseignants", a expliqué James Schwyn, l'un des cadres du groupe en Amérique du Nord, a l'occasion de la conférence de presse organisée par l'équipementier lors du CES 2018.

 

Aux alentours de 7500€

 

Pour ce faire, Valeo a donc mis au point une petite voiture 100% électrique de deux places, capable d'atteindre 100km/h et d'une autonomie de 100km, fonctionnant sous basse tension (48V), suffisante pour les trajets du quotidien en zone urbaine, selon les responsables du groupe. Le tout, rechargeable sur n'importe quelle prise de courant. "La révolution, c'est que, compte tenu du poids (réduit) et de la puissance (réduite), il n'y a pas besoin du système coûteux qu'est la haute tension", a développé James Schwyn.

 

Les VE actuels fonctionnent en effet sous haute tension pour pouvoir mouvoir des engins plus gros, plus lourds et plus puissants, et nécessitent parallèlement d'autres systèmes obligatoires garantissant la sécurité des usagers des véhicules à haut voltage. Valeo assure que sa technologie basse tension permet de réduire les coûts d'environ 20% alors que le véhicule pourrait être accessible pour la modique somme de 7500€.

 

Tous les marchés urbains visés

 

Le groupe a mis au point son innovation avec le concours d'une université de Shanghai, en Chine. Un marché qui cherche à promouvoir l'électrique et qui représente actuellement un million de petits véhicules électriques à vitesse réduite, selon l'équipementier. La Chine et, de façon générale, tous les marchés urbains mondiaux sont ainsi visés.

 

Autre nouveauté, Valeo a conçu le moteur de la petite voiture, et pas seulement ses composants, "s'ouvrant (ainsi) à un nouveau métier et de nouvelles perspectives", comme précisé dans un communiqué. Toutefois, l'équipementier "n'a pas l'intention de se lancer dans la fabrication de véhicules", a précisé son P-dg, Jacques Aschenbroich.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles

Marc Bruschet, président du GNCO, est confiant quant à l'intégration de la marque allemande dans le giron du constructeur français même si certains points comme la nouvelle grille de rémunération

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page