Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Véhicules verts : les cinq marchés européens les plus engagés

Véhicules verts : les cinq marchés européens les plus engagés

En 2017, le volume de véhicules à motorisation alternative vendus en Europe a bondi de près de 40 % pour atteindre plus de 850 000 unités et une part de marché de 5,7 %. Si la hausse des volumes a été quasi générale pour tous les pays, certains restent très en avance par rapport à d’autres. Avec un indice : un climat froid n’empêche pas le développement de l’électrique… dans les pays (riches) aux incitations, dont financières, fortes.

 

1.       La Norvège : 52,2 % de part de marché

 

En Norvège, plus de 82 000 modèles à motorisation alternative ont été vendus en 2017, soit un volume en hausse de 33 % et une part de marché 52,2 % dans les immatriculations totales. Ce dynamisme est à mettre au crédit aussi bien de l'électrique (33 000 unités, à +36 %) que de l’hybride rechargeable (25 165 exemplaires, à +62 %) et l'hybride (20 500 unités).

Résultat de recherche d'images pour

 

Pour rappel, en Norvège, les modèles électriques sont exemptés de la TVA à l’achat (25 %), peuvent franchir gratuitement les péages, et ne paient pas les places de parking ainsi que l’électricité pour la recharge. 

 

2.       L’Italie : 11,7 % de part de marché

 

Avec 230 000 véhicules vendus en 2017, volume en hausse de 24 %, les motorisations alternatives se sont octroyé une part de marché de 11,7 %. Particularité du pays, compter un très grand nombre d’immatriculations de véhicules carburant au GLP avec un constructeur national, Fiat, performant en la matière. Plus de 161 700 modèles au GPL et, très minoritairement, au GNV ont trouvé preneur en 2017.

 

Résultat de recherche d'images pour

 

Les ventes d’électriques sont restées confidentielles (moins de 2 000), au même titre que les hybrides rechargeables (2 646). L’hybride a fait sa place en 2017 avec près de 63 400 unités, soit + 70 %.

 

3.       La Suède : 11,6 % de part de marché

 

Nouveau pays du Nord dans ce Top 5 : la Suède, avec 44 136 modèles à motorisation alternative écoulés, volume en progression de 40 %. Ce type de véhicule a ainsi représenté 11,6 % des ventes globales en 2017.

 

Résultat de recherche d'images pour

 

L’hybride a remporté les faveurs des Suédois avec 15 447 plug in et plus de 19 500 hybrides, soit des volumes en hausse respective de 50 et 42 %. Même tendance pour l’électrique avec 4 147 unités (+43 %).

 

4.       La Finlande : 10,1 % de part de marché

 

12 003 : c’est le nombre de modèles à motorisation alternative vendus en Finlande en 2017. Un volume en explosion de 91 % pour une part de marché de 10,1 %. L’hybride rechargeable a pesé pour une large part de ces ventes avec un doublement des immatriculations, à 8 500 unités, tandis que l’hybride a progressé de 80 %, à 2 533. L’électrique est resté confidentiel malgré un doublement du volume, soit 502 exemplaires.

 

Résultat de recherche d'images pour

 

5.       Les Pays-Bas : 7,4 % de part de marché

 

Plus de 30 800 modèles à motorisation alternative ont trouvé preneur aux Pays-Bas en 2017. Le pays est l’un des rares à avoir vu ce volume reculer, de 12,8 %. La part de marché lui permet tout de même de clôturer ce Top 5. Explication : suite à la fin de l’exonération partielle de la taxe sur l’achat d’un modèle rechargeable, décidée en janvier 2017, les ventes de ses modèles se sont effondrées de plus 93 % pour passer de 18 628 à 1 158 unités.

 

Résultat de recherche d'images pour

 

Ce fort recul a été compensé par les bonnes performances des électriques (9 900 unités, à + 131 %) et de l’hybride (17 667 exemplaires, à +61 %).

 

En bas de tableau des pays où la part des véhicules à motorisation alternative est la plus faible, ceux de l’Est : la Roumanie (2,1 % de part de marché), la Slovénie (2,6 %), la République tchèque (2,7 %), la Lettonie (2,9 %) et la Lituanie (3,0 %).

Chiffres Acea

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault enregistre des résultats financiers record pour 2017

Renault, qui n'a jamais vendu autant de voitures dans son histoire, avance un chiffre d'affaires inégalé de 58,77 milliards d'euros, en hausse de 14,7 %, et une marge opérationnelle de 6,6 %.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page