Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Thierry Bolloré, favori pour devenir numéro deux de Renault

Thierry Bolloré, favori pour devenir numéro deux de Renault.

Thierry Bolloré, favori pour devenir numéro deux de Renault

Pour préparer l'après Carlos Ghosn, l'Etat serait favorable à la nomination de Thierry Bolloré comme numéro deux de Renault. Carlos Ghosn briguerait un dernier mandat.

 

Depuis le 9 février, les tractations vont bon train entre Bruno Lemaire, ministre de l'Economie, et Carlos Ghosn, P-dg de Renault et président de l'Alliance. En jeu, le remplacement du très médiatique patron du constructeur français, mais aussi de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Un porte-parole de Bercy aurait ainsi déclaré à l'AFP : "L'Etat, qui détient 15,01 % du capital et 21,93 % des droits de vote, a demandé deux choses à Carlos Ghosn, dont le mandat expire au printemps. La première, c'est de désigner quelqu'un pour éventuellement lui succéder chez Renault, dans un processus progressif, numéro deux, puis P-dg..."

 

La seconde demande concerne l'Alliance et la rédaction d'une feuille de route pour la consolider et "pour qu'elle se traduise par une meilleure intégration des deux entreprises, toujours dans le même but : préparer l'avenir". Sur ce point, le ministère a déclaré que ce travail n'était pas terminé.

 

Visiblement, la solution Thierry Bolloré, actuel directeur délégué à la compétitivité, semble obtenir les suffrages de Bercy qui verrait d'un bon œil sa nomination. Chez Renault, plusieurs atouts lui sont reconnus, comme celui de bien connaître l'automobile, de savoir travailler avec les Japonais et de bien connaître le fonctionnement de l'Alliance.

 

Ces informations, qui doivent être confirmées le 15 février, la veille de l'annonce des résultats financiers de Renault, lors d'un conseil d'administration, ont visiblement provoqué quelques remous chez le constructeur français. Ce 12 février, nos confrères des Echos annonçaient deux démissions de poids chez Renault : Stefan Mueller, ex-directeur délégué à la performance, et Thierry Desmarest, membre du conseil d'administration.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault enregistre des résultats financiers record pour 2017

Renault, qui n'a jamais vendu autant de voitures dans son histoire, avance un chiffre d'affaires inégalé de 58,77 milliards d'euros, en hausse de 14,7 %, et une marge opérationnelle de 6,6 %.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page