Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
I'Car Systems et Datafirst réunis sous la même bannière

Philippe Almouzni, président d'Icar Systems

I'Car Systems et Datafirst réunis sous la même bannière

Les deux éditeurs de DMS majeurs, I'Car DMS et Datafirst, vont former une famille sous l'ombrelle du fonds d'investissement Argos Soditic. Une entité qui revendique un leadership européen.

 

Fin de la trêve. La concentration fait un nouveau cas dans le secteur des éditeurs de DMS. Et ce dossier n'a rien d'anodin puisqu'il concerne les deux principaux acteurs français, I'Cas Systems et Datafirst. SOus réserve de validation par les autorité de régulatio, les deux entités vont être rassemblées au sein d'une même holding, à l'initiative d'Argos Soditic, le fonds d'investissement propriétaire d'I'Car Systems, qui s'est porté acquéreur du groupe lyonnais. Un groupe dont la direction va être confiée à Philippe Almouzni, le président d'Icar Systems.

 

"On ne fait la paix qu'avec ses ennemis", s'amuse à citer le proverbe israélien Arié Toledano, le président-fondateur de Datafirst, en référence à l'aspect concurrentiel qui a marqué la relation entre les deux éditeurs, qui, à titre d'exemple, se partageaient le marché des concessionnaires Ford et d'Opel. "A deux, nous sommes plus forts et nous avons toujours partagé une vision du marché", estime-t-il. Mais pourquoi maintenant ? "L'industrie est en pleine transformation, argue Philippe Almouzni, et la digitalisation accélère ce phénomène. Cela nécessite des investissements lourds et il faut des ressources pour être en capacité de servir nos partenaires et nos clients."

 

Surtout, comme bien des éditeurs, I'Car Systems et Datafirst font face à la montée en puissance des constructeurs dans le registre de l'IT et de la maîtrise des données des consommateurs. Il y a également la pression des nouveaux entrants, qui s'immiscent dans la chaîne de valeur, notamment sur le créneau des outils digitaux, dont ceux du CRM.

 

50 000 utilisateurs dans 12 pays

 

Ce nouvel ensemble pèse lourd. Datafirst et I'Car Systems conjugués recensent 50 000 utilisateurs dans douze pays, répartis sur l'intégralité des marques automobiles commercialisées en Europe. Les deux éditeurs couvrent les métiers de fournisseurs de DMS pour les distributeurs de véhicules légers et de poids lourds, de WMS (entrepôt de pièces) et de solutions CRM. Leurs activités vont se poursuivre sous deux entités juridiques séparées, indépendantes et consolidées par le pôle automobile d'Argos Soditic. Les deux dirigeants se veulent alors rassurants sur le volet social, affirmant qu'aucun mouvement de masse n'était planifié.

 

En coulisse, les équipes vont collaborer et "se répartir la tâche", expliquent au Journal de l'Automobile Philippe Almouzni et Arié Toledano. Dans un premier temps, la stratégie sera de continuer à servir les clients. Viendra ensuite le temps de "l'enrichissement croisé" des solutions, c'est-à-dire que le meilleur de chaque développement produit profitera à l'autre. Enfin, I'Car Systems et Datafirst vont identifier des sujets transversaux. Il est un peu tard du point de vue du calendrier, mais il y a quelques mois en arrière, cela aurait pu être ces modules de gestion du consentement des clients prévu par le RGPD.  

 

Rappelons qu'à l'été 2015, Datafirst avait bouclé la reprise des activités d'Eris Informatique, signant de fait une progression significative dans les réseaux Volkswagen et Toyota. Deux ans auparavant, Sage avait décidé de céder sa branche automobile à Argos Soditic, ce qui avait alors donné naissance à I'Car Systems. S'en était suivi la revente du DMS I'Car Mobility (pour le réseau R3) à Fiducial.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le Top 10 des pays producteurs de véhicules en 2017

En 2017, environ 80 millions de véhicules particuliers ont été produits dans le monde. Zoom sur les dix pays producteurs les plus importants selon l’ACEA.

Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page