Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
EMVO 2018 : le label Toyota primé

EMVO 2018 : le label Toyota primé

Pour la première fois en sept éditions, Toyota a remporté le trophée des Etats-majors du VO dans la catégorie constructeur. Le label de la marque japonaise devance Nissan et Dacia pour ses résultats exceptionnels à plusieurs niveaux. Et les objectifs 2018 restent ambitieux…

 

En plus d'un marché VN réussi en 2017 (+14,1 %, à 88 662 unités), la marque japonaise a également affiché de très bons scores sur le marché VO avec une progression de 8,4 %, à 135 906 unités. Dans ce total, le réseau a commercialisé 84 710 VO (+15 %), dont 65 % de modèles de la marque. 44 500 transactions ont été réalisées sous l'un des labels Toyota Occasions, Toyota Occasions hybrides, Toyota Occasions Plus Essentielles ou Lexus Préférence. "Une performance", a souligné Arnaud Martinet, responsable flottes et VO de la marque japonaise qui souhaite aussi "développer le sourcing afin de donner plus de VO au réseau".

 

Si les VP sont aujourd'hui bien fournis avec quatre labels distinctifs, c'est au tour du VU de voir un label qui leur sera dédié d'ici quelques semaines. "Nous lancerons au deuxième trimestre 2018 un nouveau label Toyota Occasions Plus Utilitaires qui reprendra sous une forme adaptée aux véhicules utilitaires les avantages déjà déclinés sur les autres labels VP avec quelques nuances. L'objectif est de répondre aux différents besoins rencontrés et d'accompagner surtout notre croissance sur le marché des utilitaires. Il est important pour nous d'assurer à la fois la mobilité des hommes, mais aussi celle de la marchandise", a précisé Arnaud Martinet. Mais ce n'est pas tout.

 

A l'image des ventes de VN hybrides, qui ont augmenté de 45 % en 2017, les VO hybrides Toyota ont encore fait mieux avec une croissance de 44 % ! La marque en manque, et travaille donc pour corriger cela. Depuis le début de l'année, le constructeur a augmenté de 10 points le taux de reprise sans constater d'effet négatif sur le stock ou la rotation car l'attractivité et le dynamisme restent forts. De plus, cette année, Toyota pourra compter sur la fin de nombreux contrats de financement (LOA, LDD) pour "rentrer" plus de VO récents. Le constructeur estime que la fin de 18 000 contrats, environ, sera une source d'approvisionnement importante mais pas suffisante.

 

En 2018, l'objectif est clair : 50 000 VO labellisés. Pour ce faire, Toyota mise sur une stratégie Web to store en renforçant l'expérience en concession et sur le Web via la digitalisation des outils et l'amélioration des showrooms virtuels. Enfin, les premiers showrooms VO hybrides à Marseille et Aix-en-Provence ont ouvert leurs portes…

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le Citroën C5 Aircross se dévoile

Citroën a choisi le parc de Saint-Cloud, en région parisienne, pour la première présentation de son SUV du segment C en Europe. Avec le C5 Aircross, véritablement lancé en fin d'année, la marque

Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

 
cc
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page