Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
200 postes à pourvoir chez MAN Truck & Bus

Pour trouver les bons candidats, 12 centres du fabricant ont été mobilisés au travers d'une journée de recrutement.

200 postes à pourvoir chez MAN Truck & Bus

Deuxième constructeur européen de véhicules industriels, MAN Truck & Bus lance une vaste compagne de recrutement avec l'objectif de trouver 200 mécaniciens sur tout le territoire.

 

En forte croissance sur le marché français, MAN Truck & Bus renforce sa politique RH. Après avoir annoncé l'agrandissement de son centre de formation d'Evry (91) et le développement de ses cursus, le fabricant de poids lourds, deuxième acteur en Europe, déploie une vaste campagne de recrutement. Pour faire face à ses besoins, MAN espère convaincre d'ici la fin de l'année 200 techniciens de rejoindre ses rangs sur tout le territoire.

 

Le 22 septembre 2018, cette campagne a été déployée dans douze centres de services* répartis dans tout l'Hexagone au travers du "Job Dating Day". Les candidats intéressés par un poste de mécanicien poids lourd, car, bus ou utilitaire ont été reçus par le responsable d'un des douze établissements du groupe pour échanger sur les besoins du poste.

 

"MAN Truck & Bus propose aux aspirants techniciens d’évoluer au sein d’une entreprise internationale majeure dans son domaine et d’avoir accès à de multiples avantages, tant en termes de salaires que de formations, et donc de carrière, ou encore de qualité et d’intérêt du travail sur des véhicules à la pointe de la technologie, développe Jean Yves Kerbrat, président du fabricant. Nous rejoindre, c’est aussi intégrer un constructeur d’avenir qui investit et innove dans des véhicules autonomes, électriques et connectés."

 

* Etablissements d'Avrillé (49), Couëron (44), Grand-Quevilly (76), Viriat (01), Genas (69), Blanc-Mesnil (93), Courcouronnes (91), Woippy (57), Bischheim (67), Saint-Laurent-Blangy (62), Campagne-lès-Wardrecques (62) et Lesquin (59).

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Les groupes Lamirault et Schumacher se rapprochent !

Nouveau coup de tonnerre dans le secteur de la distribution automobile : les groupes d'Olivier Lamirault et d'Edouard Schumacher viennent d'annoncer, ce mardi 16 octobre, leur volonté de construire un projet

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page