Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
PSA et Segula officialisent leur partenariat stratégique

PSA et Segula officialisent leur partenariat stratégique

Un campus d’ingénierie européen pouvant accueillir jusqu’à 2 000 collaborateurs va voir le jour sur le site Opel de Rüsselsheim. Il se concentrera dans un premier temps sur des projets de développement dans le secteur automobile.

 

Les négociations entamées en septembre dernier ont abouti. Segula Technologie et le groupe PSA officialisent leur partenariat visant à créer un campus d’ingénierie en Allemagne, sur le site Opel de Rüsselsheim. Il regroupera sur un même lieu le développement et les tests de véhicules complets, ainsi que l’ingénierie, les tests et les validations de groupes motopropulseurs. Jusqu’à 2 000 collaborateurs pourraient à terme rejoindre ses rangs avec l’ouverture progressive à d’autres industries que l’automobile.

 

"Ce partenariat stratégique est une excellente nouvelle pour l’industrie automobile mondiale car il va contribuer à la dynamique du marché. Nous voulons associer le savoir-faire et l’excellence des ingénieurs d’Opel et de Segula. Les collaborateurs de Segula tout comme ceux d’Opel, que nous nous réjouissons d’accueillir, tireront parti de ce partenariat. Notre premier objectif est d’offrir une garantie de stabilité à ceux qui vont nous rejoindre dans le cadre de la clause de protection de l’emploi convenue par Opel jusqu’en juillet 2023", explique Martin Lange, le directeur général de Segula Technologies Allemagne.

 

Les deux partenaires précisent que les discussions avec les partenaires sociaux vont se poursuivre afin de préciser les conditions du partenariat. La clôture de la transaction est prévue pour le deuxième trimestre 2019. Les deux sociétés ont convenu de ne pas divulguer d’autres informations sur cet accord.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le procès entre Glinche Automobiles et Peugeot est relancé

Accusée de revente hors réseaux de véhicules Peugeot, la société Glinche Automobiles, opposée à la marque au lion, vient de démontrer par constat d'huissier qu'Aramisauto faisait de même. Le procès

Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des plus importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page