Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Faurecia s'active sur le dossier Clarion

Faurecia s'active sur le dossier Clarion

Le groupe Faurecia a reçu le feu vert des autorités pour passer à la prochaine étape de son plan de reprise des activités de Clarion.

 

Les choses se concrétisent pour Faurecia. Conformément à l'annonce faite par le groupe français, le 26 octobre 2018, une offre de reprise des activités de Clarion a été formulée le 30 janvier 2019, auprès de la bourse de Tokyo. Une nouvelle étape dans le processus de rachat déclenchée par la validation du projet par les autorités compétentes. Les actionnaires de Clarion auront la possibilité d'apporter leurs actions à l'offre jusqu'au 28 février 2019. Le prix offert sera de 2 500 yens par action (environ 20 euros).

 

Le conseil d'administration de Clarion a affiché son plein soutien à l'offre publique d'achat de Faurecia et recommande à ses actionnaires d'y apporter leurs actions. En vertu de l'accord signé le 26 octobre 2018, Hitachi s'est engagé à apporter l'ensemble de ses actions (63,8 % du capital de Clarion) à l'offre de Faurecia. Le français prévoit la mise en oeuvre d'un retrait obligatoire pour acquérir toutes les actions restantes de Clarion, si cela s'avère nécessaire après clôture de son offre.

 

L'acquisition de Clarion permettra à Faurecia de créer une nouvelle activité basée au Japon, baptisée Faurecia Clarion Electronics. Elle regroupera les compétences de Clarion, Parrot Faurecia Automotive et Coagent Electronics. Une division qui emploierait près de 9 200 personnes, et plus de 1 650 ingénieurs dédiés aux logiciels.

 

Grâce à cette acquisition stratégique et complémentaire en termes d'offre technologique, de présence géographique et de portefeuille clients, Faurecia entend se positionner comme un acteur majeur de l'intégration systèmes pour le cockpit, capable d'offrir des expériences utilisateur uniques.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le marché européen débute l'année 2019 par une baisse

Après un dernier quadrimestre 2018 en baisse, le marché européen débute logiquement l'exercice 2019 avec un repli de 4,6 %. Avec 1,2 million de VP immatriculés, ce premier mois de l'année 2019 demeure

Electromobilité : les points à retenir du rapport reçu par l'Elysée

Quatre mois après avoir confié une mission sur les nouvelles mobilités et les véhicules autonomes à Patrick Pelata et Xavier Mosquet (BCG Consulting), Emmanuel Macron a présenté les conclusions

Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des plus importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page