Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Nissan se montre prudent pour la fin de son exercice

Même si les volumes de Nissan ont chuté aux Etats-Unis sur le troisième trimestre, les ventes se sont faites avec moins de rabais.

Nissan se montre prudent pour la fin de son exercice

Malgré un bénéfice d'exploitation en hausse de 25,4 % au troisième trimestre de son exercice, Nissan se montre prudent pour la suite et a même provisionné 74 millions d'euros pour faire face à l'affaire Ghosn.

 

Pour la première fois depuis l'arrestation de Carlos Ghosn, Nissan retrouve une parole plus "conventionnelle" en présentant les résultats de son troisième trimestre d'activité. En préambule, le nippon souligne que les activités se sont "améliorées durant le troisième trimestre malgré des conditions de marché toujours difficiles" notamment au Japon, en Chine et en Amérique latine où Nissan a fait mieux que le marché.

 

Toujours au chapitre des bonnes nouvelles, Nissan revient sur le marché américain. Les ventes y ont certes reculé mais "la qualité s'est améliorée". Les rabais ont diminué permettant ainsi à Nissan de voir son bénéfice d'exploitation, entre octobre et décembre 2018, grimper de 25,4 %.

 

Sur ce troisième trimestre, Nissan annonce une marge opérationnelle de 3,4 %. Elle atteint 4,7 % sur les neuf premiers mois. Le constructeur a également expliqué avoir passé une provision de 74 millions d'euros (9,232 milliards de yen) afin de faire face à l'affaire Ghosn.   

 

Pour l'ensemble de l'exercice, qui sera clôturé fin mars 2019, le japonais se montre prudent et révise à la baisse ses objectifs mettant notamment en avant la faiblesse des ventes mondiales. Ainsi, il prévient que le bénéfice annuel attendu est maintenant de 450 milliards de yens contre 540 milliards auparavant.  

 

Les chiffres du 3e trimestre (Oct-Dec 2018) de Nissan

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le marché européen débute l'année 2019 par une baisse

Après un dernier quadrimestre 2018 en baisse, le marché européen débute logiquement l'exercice 2019 avec un repli de 4,6 %. Avec 1,2 million de VP immatriculés, ce premier mois de l'année 2019 demeure

Electromobilité : les points à retenir du rapport reçu par l'Elysée

Quatre mois après avoir confié une mission sur les nouvelles mobilités et les véhicules autonomes à Patrick Pelata et Xavier Mosquet (BCG Consulting), Emmanuel Macron a présenté les conclusions

Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des plus importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page