Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Nissan affiche ses pires résultats de la décennie et accuse Carlos Ghosn

Hiroto Saikawa, directeur général de Nissan, lors de la présentation des résultats financiers du constructeur ce 14 mai 2019.

Nissan affiche ses pires résultats de la décennie et accuse Carlos Ghosn

Comme prévu, Nissan a clos son exercice fiscal sur des résultats catastrophiques : le résultat chute de 57 % à 2,5 milliards d'euros. Les prévisions ne sont guère plus réjouissantes mais selon le directeur général, tout est de la faute de Carlos Ghosn !

 

C'est clairement à un numéro qui manquait d'élégance auquel s'est prêté Hiroto Saikawa, directeur général de Nissan, ce 14 mai 2019. Depuis plusieurs semaines, les rumeurs annoncent des prévisions de résultats très mauvais pour Nissan à la clôture de son exercice fiscal. Ils sont finalement catastrophiques.

 

Le constructeur enregistre le pire bilan depuis la dernière décennie. Sur la période 2018-2019, Nissan affiche un résultat net en baisse de 57 % à 319 milliards de yens (2,5 milliards d'euros) contre un objectif initial de 500 milliards de yens. Le bénéfice d'exploitation a glissé de 45 % pour un chiffre d'affaires en baisse de 3,2 % à 11,574 milliards de yens (92,6 milliards d'euros).

 

Nissan a écoulé 5,5 millions de véhicules sur la période retenue mais subit une très forte baisse de ses ventes aux USA (-9,3 %) et en Europe (-15 %) et aucun rebond n'est attendu sur l'exercice 2019-2020 ! La marge opérationnelle qui est déjà tombée à 2,8 %, est attendue en recul à 2%.

 

Il faut remonter à 2010 - 2011 pour trouver des profits aussi bas : à l'époque, Nissan se remettait lentement de la crise financière mondiale et venait d'être touché par les effets industriels des terribles séisme et tsunami de mars 2011.

 

Nissan pâtit à présent de l'absence d'un gain exceptionnel lié à la réforme fiscale aux Etats-Unis, qui avait gonflé artificiellement ses comptes en 2017/18, mais accuse aussi le coup sur un plan strictement opérationnel.

 

Carlos Ghosn, responsable

 

Hiroto Saikawa, directeur général de Nissan a reconnu "des résultats médiocres mais la plupart des problèmes que nous rencontrons sont l'héritage négatif de la précédente direction". Incroyable commentaire de la part d'un dirigeant qui oeuvre aux manettes de Nissan depuis le début de l'année 2017. Lors de la conférence de presse, ce dernier a blâmé "des investissements excessifs et une course artificielle aux volumes qui a longtemps masqué le vieillissement des modèles".

 

Trop occupé à diriger l'enquête qui allait mener à l'arrestation de Carlos Ghosn, le 19 novembre 2019, Hiroto Saikawa reconnaît que l'entreprise "a été trop occupée à se concentrer sur ses activités ". Incroyable aveu !

 

D'autant que les tensions avec Renault ont été ravivées depuis les rumeurs de création d'une holding commune entre Renault et Nissan, ce que refuse la firme japonaise. Sur ce sujet, le dirigeant de Nissan a annoncé que le président de l'Alliance, Jean-Dominique Senard, était d'accord sur cette analyse : "Ce n'est pas le moment de discuter des participations croisées. Nissan doit pleinement se concentrer sur son redressement", a indiqué Hiroto Saikawa lors de la conférence de presse.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Opel Corsa : honneur à l’électrique

La nouvelle génération de la citadine arrive sur le marché dotée d’une motorisation électrique de 136 ch affichant une autonomie de 330 kilomètres en cycle WLTP. Les versions thermiques arriveront

Essence et SUV rendent le malus plus lucratif que jamais

Jamais le malus n’avait autant rapporté depuis sa création. Les effets croisés d’un dispositif plus sévère et de la montée en puissance des véhicules essence, dont les SUV, ont boosté les recettes.

Kroely transforme sa concession Mercedes de Mulhouse

L'opérateur alsacien est le deuxième en France, après Como, à inaugurer les nouveaux standards Mercedes-Benz, dans sa concession de Mulhouse. Au programme : parcours client repensé et processus d'achat

Le groupe Dugardin se renforce avec Ford dans le Pas-de-Calais

Le distributeur vient de notifier à l’Autorité de la concurrence son intention de racheter le groupe Delesalle, ajoutant à son réseau Ford cinq concessions et une agence, principalement situées

Marc Lechantre, PSA :

Fin annoncée des multiples labels VO dans les points de vente. Le groupe PSA va progressivement s'appuyer sur deux références, à travers l'Europe, dont le nouveau Spoticar. Décryptage de la stratégie

Jean Lain s’investit dans le développement de l’hydrogène

Le distributeur, représentant notamment Toyota et Hyundai, s’est engagé dans le projet Zero Emission Valley. Son but : créer un réseau de stations hydrogène dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page