Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Europcar Mobility Group signe un premier trimestre 2019 stable

Europcar Mobility Group signe un premier trimestre 2019 stable

Le fournisseur de services de mobilité a publié un bilan trimestriel qui fait état d'un chiffre d'affaires de 553 millions d'euros, soit un total pratiquement équivalent au montant enregistré un an plus tôt.

 

Un léger tassement. Ainsi pourrait se résumer le premier trimestre 2019 d'Europcar Mobility Group. Le fournisseur de services de location de véhicule a publié, le 14 mai 2019, un bilan qui fait état d'un chiffre d'affaires en retrait de 0,6 %, par rapport à 2018, à 553 millions d'euros. Dans son rapport, le groupe pointe du doigt un contexte économique dégradé et une période de vacances située sur le mois d'avril. Preuve en est, le chiffre d'affaires a gagné 5,1 % à l'entame du deuxième trimestre.

 

La période Pasquale a également eu un effet sur l'EBITDA. Exception faite de l’impact de la division New Mobility, l'EBITDA ajusté du premier trimestre 2019 a diminué pour s’établir à - 30 millions d’euros, contre - 21 millions d’euros au premier trimestre 2018. Sont particulièrement concernées les divisions Low Cost, Cars et dans une moindre mesure, Vans & Trucks, d'après le rapport publié par Europcar Mobility Group.

 

De fait, le groupe coté sur Euronext Paris a enregistré une perte nette de 64 millions d’euros au premier trimestre 2019, équivalente à celle de l'an passé à la même époque, hors impact de la plus-value exceptionnelle générée par la cession de la participation dans Car2Go à Daimler.

 

Perte de chiffres d'affaires par jour de location

 

Prenons dans le détail. Au premier trimestre 2019, la division Cars a réalisé un chiffre d’affaires de 410 millions d’euros, en hausse de 1,2% par rapport. Europcar Mobility relève que le nombre de jours de location a augmenté de 3,7 %, mais que le panier moyen recule de 2,6 %.  

 

Pour sa part, la cellule Vans & Trucks a généré un chiffre d’affaires de 79 millions d’euros, en hausse de 1,2 %. Elle a été portée par une augmentation de 5,1 % du nombre de jours de location qui compense une réduction de 3,7 % du chiffre d’affaires par jour de location. Un affaissement principalement associé à un effet de mix négatif à l’heure où le groupe cible de manière plus rigoureuse les clients professionnels tout en continuant de déployer sa stratégie autour des "supersites".


Enfin, au premier trimestre 2019, l'activité Low-Cost a réalisé un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros, en déclin de 18 %. Elle a pris de plein fouet la conjugaison d’une diminution de 7,1 % du nombre de jours de location et une baisse de 10,9 % du chiffre d’affaires par jour de location.

 

Des projets à concréitiser

 

En 2019, le groupe poursuivra ses investissements et continuera d’accélérer sur le segment des nouvelles mobilités, afin d'étendre sa présence à travers une augmentation de la taille de la flotte et sa capacité à attirer de nouveaux clients. Il sera aussi question de lancer à grande échelle un pilote de véhicules connectés, ainsi que le service 100 % digital, Click & Go, à la fin du trimestre en cours.

 

Rappelons enfin que le 25 février 2019, Europcar Mobility Group a annoncé l’acquisition d’Europcar Finlande et d’Europcar Norvège. Une opération qui constituait alors les 4ème et 5ème acquisitions de franchisés réalisées par le groupe. Cela lui permet d’étendre son réseau de filiales en propre de 18 à 20 pays, renforçant ainsi sa présence en Europe.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Opel Corsa : honneur à l’électrique

La nouvelle génération de la citadine arrive sur le marché dotée d’une motorisation électrique de 136 ch affichant une autonomie de 330 kilomètres en cycle WLTP. Les versions thermiques arriveront

Essence et SUV rendent le malus plus lucratif que jamais

Jamais le malus n’avait autant rapporté depuis sa création. Les effets croisés d’un dispositif plus sévère et de la montée en puissance des véhicules essence, dont les SUV, ont boosté les recettes.

Kroely transforme sa concession Mercedes de Mulhouse

L'opérateur alsacien est le deuxième en France, après Como, à inaugurer les nouveaux standards Mercedes-Benz, dans sa concession de Mulhouse. Au programme : parcours client repensé et processus d'achat

Le groupe Dugardin se renforce avec Ford dans le Pas-de-Calais

Le distributeur vient de notifier à l’Autorité de la concurrence son intention de racheter le groupe Delesalle, ajoutant à son réseau Ford cinq concessions et une agence, principalement situées

Marc Lechantre, PSA :

Fin annoncée des multiples labels VO dans les points de vente. Le groupe PSA va progressivement s'appuyer sur deux références, à travers l'Europe, dont le nouveau Spoticar. Décryptage de la stratégie

Jean Lain s’investit dans le développement de l’hydrogène

Le distributeur, représentant notamment Toyota et Hyundai, s’est engagé dans le projet Zero Emission Valley. Son but : créer un réseau de stations hydrogène dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page