Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
FCA-Renault : Thierry Bolloré exclut la fusion

Thierry Bolloré, directeur général du Groupe Renault.

FCA-Renault : Thierry Bolloré exclut la fusion

Interrogé lors d’un point presse à Francfort, Thierry Bolloré, directeur général du groupe Renault, a fait savoir que le rapprochement avec FCA n’était plus d’actualité. Le groupe souhaite se concentrer sur la remise en ordre de Nissan.

 

Le feuilleton FCA-Renault se poursuit. Alors que les spéculations sur le rapprochement du groupe Renault et de l’italo-américain avaient été relancées cet été par Mike Manley, le patron de FCA, Thierry Bolloré, directeur général du groupe Renault, a refermé cette perspective. Interrogé lors du Salon de Francfort, à l'occasion d’un point presse dédié à la présentation du nouveau Captur, le dirigeant a exclu une alliance avec le constructeur italo-américain.

 

"L’offre n’est plus sur la table. Nous avons un grand regret et je pense qu’eux regrettent aussi mais c’est fini", a indiqué le directeur général de Renault. "On ne parle plus ensemble", a-t-il définitivement tranché. Rappelons que les discussions avec FCA avaient suscité la réticence du partenaire de Renault au sein de l’Alliance, Nissan.

 

Priorité à Nissan

 

Également interrogé sur la succession du dirigeant du constructeur japonais, Thierry Bolloré n’a pas souhaité faire de pronostic concernant son remplaçant. "Ce sera au conseil d’administration via son comité des nominations de décider. Je suis sûr que nous aurons les meilleurs candidats", a-t-il commenté. "La priorité est le redressement et tout ce qui peut aider Nissan à améliorer sa santé contribue à la bonne santé de tous les partenaires de l’Alliance", a ajouté le dirigeant.

 

Hiroto Saikawa, directeur général de Nissan depuis 2017, quittera ses fonctions le 16 septembre 2019 à la suite d’une enquête interne pour la perception d’une prime indue. Yasuhiro Yamauchi, directeur opérationnel du groupe, assurera l’intérim jusqu’à l’arrivée d’un successeur prévue d’ici à fin octobre 2019.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Parascandola se développe avec Citroën

Le groupe Parascandola devrait ajouter à son réseau, le 1er janvier 2020, trois concessions Citroën et DS. De quoi lui permettre d’atteindre environ 5 500 véhicules neufs vendus à l’année.

Le groupe RCM acquiert 4 nouvelles concessions Mercedes-Benz Trucks

L’entité Saga Mercedes de l’opérateur rachète le groupe Massoni, qui dispose de 4 concessions localisées dans le Périgord et le Limousin.

Le groupe Maurin prend le panneau Ford en Belgique

L’opérateur nîmois ne s’arrête plus et enchaîne les opérations de croissance externe. Selon l’Autorité de la concurrence belge, le groupe serait en passe d’acquérir deux concessions Ford

Renault s'associe à Mobivia pour racheter Exadis

La maison mère de Norauto a confirmé l’information. Elle s’associe au constructeur en vue d’acquérir les 9 plateformes de pièces de rechange d’Exadis, filiale du groupe Laurent.

Livraison de pièces de rechange : Renault en porte-à-faux

Depuis le début de l’été, la plateforme principale du groupe Renault n’arrive pas à assurer les livraisons de ses pièces de rechange, provoquant la colère de son réseau. Renault répond.

Le groupe Maurin poursuit son offensive dans le réseau Volvo

L’opérateur a officialisé son intention de reprendre les affaires Volvo et Honda, situées à Aix-en-Provence. Une acquisition qui lui permettrait d'entrer dans le top 3 des distributeurs Volvo et d’ajouter

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page