Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Une alliance pour recycler les batteries de VE

Les partenaires estiment que d'ici 2027, plus de 50 000 tonnes de batteries devront être recyclées.

Une alliance pour recycler les batteries de VE

L'allemand BASF et les français Eramet et Suez ont annoncé, mercredi 11 septembre 2019, un projet dans le recyclage de batteries lithium-ion utilisées dans les véhicules électriques.

 

Les trois industriels ont mis sur pied "ReLieVe" (Recycling Li-ion batteries for electric Vehicle) qui va recevoir un coup de pouce financier de 4,7 millions d'euros de la part d'un organisme fondé et financé par l'Union européenne, ont-ils annoncé dans un communiqué.

 

"L'objectif du projet est de développer un procédé innovant, dit en boucle fermée, de recyclage des batteries lithium-ion utilisées dans les véhicules électriques, et permettre ainsi la production de nouvelles batteries lithium-ion en Europe", expliquent-ils.

 

Le projet ReLieVe "est la réponse à l'appel lancé par la Commission européenne aux acteurs européens de s'unir pour se positionner sur le marché en forte croissance des batteries lithium-ion", déclare Laurent Joncourt, président d'Eramet Ideas, le centre de recherche du groupe métallurgique et minier.

 

"D'ici 2027, environ 50 000 tonnes de batteries doivent être recyclées en Europe et cette quantité pourrait être presque dix fois plus élevée d'ici 2035", précise Jean-Marc Boursier, dirigeant chez Suez, spécialiste français du traitement des déchets et de l'eau.

 

Le projet ReLieVe va démarrer en janvier 2020 pour deux ans et entend combiner les spécialités : Suez dans la collecte et le démantèlement des batteries en fin de vie, Eramet dans le recyclage des éléments qu'elles contiennent et BASF pour la fabrication de matériaux cathodiques pour batteries. L'industrie automobile sera elle représentée au conseil consultatif du programme. (AFP)

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Parascandola se développe avec Citroën

Le groupe Parascandola devrait ajouter à son réseau, le 1er janvier 2020, trois concessions Citroën et DS. De quoi lui permettre d’atteindre environ 5 500 véhicules neufs vendus à l’année.

Le groupe RCM acquiert 4 nouvelles concessions Mercedes-Benz Trucks

L’entité Saga Mercedes de l’opérateur rachète le groupe Massoni, qui dispose de 4 concessions localisées dans le Périgord et le Limousin.

Le groupe Maurin prend le panneau Ford en Belgique

L’opérateur nîmois ne s’arrête plus et enchaîne les opérations de croissance externe. Selon l’Autorité de la concurrence belge, le groupe serait en passe d’acquérir deux concessions Ford

Renault s'associe à Mobivia pour racheter Exadis

La maison mère de Norauto a confirmé l’information. Elle s’associe au constructeur en vue d’acquérir les 9 plateformes de pièces de rechange d’Exadis, filiale du groupe Laurent.

Livraison de pièces de rechange : Renault en porte-à-faux

Depuis le début de l’été, la plateforme principale du groupe Renault n’arrive pas à assurer les livraisons de ses pièces de rechange, provoquant la colère de son réseau. Renault répond.

Le groupe Maurin poursuit son offensive dans le réseau Volvo

L’opérateur a officialisé son intention de reprendre les affaires Volvo et Honda, situées à Aix-en-Provence. Une acquisition qui lui permettrait d'entrer dans le top 3 des distributeurs Volvo et d’ajouter

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page