Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
La Peugeot 208, modèle le plus vendu auprès des particuliers en novembre 2019

Deux mois après le début de sa commercialisation, la 208 II s'est placée comme le modèle le plus vendu auprès des particuliers.

La Peugeot 208, modèle le plus vendu auprès des particuliers en novembre 2019

Peugeot, notamment porté par l’excellent démarrage de sa nouvelle 208, ambitionne de rester, pour la deuxième année consécutive, la marque la plus vendue auprès des particuliers français.

 

Sur un marché en hausse de 0,65 % en données brutes et de 11,3 % à nombre de jours ouvrés comparable, un constructeur a de quoi se réjouir un peu plus que les autres. Peugeot, sur ce mois de novembre 2019, peut en effet se targuer de voir monter sur la première marche du podium des modèles les plus vendus auprès des particuliers, la toute nouvelle génération de sa 208, seulement deux mois après le début de sa commercialisation. 3 764 unités ont été écoulées sur ce canal des particuliers en novembre, soit... une seule unité supplémentaire par rapport à la Dacia Sandero, numéro 1 de toujours !

 

« Nous avions effectivement senti le très bel accueil de ce nouveau produit qui avait suscité énormément de trafic, d’intérêt et de commandes. Et nous voyons aujourd’hui la concrétisation en termes d’immatriculations, dès le deuxième mois de commercialisation, explique le directeur de la marque en France, Guillaume Couzy. Pour qui l’entrée de la 208 II dans le top des modèles les plus vendus aux professionnels ne saurait également tarder. Fort heureusement, cette 208 deuxième mouture a permis à la marque au lion de limiter le recul de ses ventes globales, qui a tout de même atteint 4 % en novembre 2019 avec 31 510 unités écoulées.

 

L’objectif de rester leader sur les particuliers

 

Cette très belle performance de la 208 a également donné l'opportunité à Peugeot, après un mois d’octobre plus difficile, de rester le leader sur le canal des particuliers, avec une avance d’un peu moins de 2 000 unités par rapport à son concurrent. Un canal toutefois en recul depuis des mois. Le repli a atteint près de 16 % ce mois-ci , les particuliers ne représentant plus que 42,6 % du total des immatriculations. Peugeot n’a pas échappé à cette tendance baissière, avec un recul des immatriculations de 14,5 %, soit 11 702 et 37,1 % de ses ventes réalisées sur ce canal. 

 

« Nous sommes restés largement leader sur ce canal des particuliers, comme nous l’avons été tout au long de l’année, à l’exception d’octobre où un trou d’air avait été provoqué par le changement de génération de la 208, détaille Guillaume Couzy. Nous sommes très contents de pouvoir renouveler cette performance pour 2019 dans son ensemble, et pour la deuxième année consécutive. » Du côté des professionnels, sur les 11 premiers mois de l’année, les rapports de force sont en revanche inversés, avec, un peu moins de 2 000 unités d'avance en faveur de Renault.

 

Une gamme peu touchée par la fiscalité

 

La marque au lion anticipe une fin d’année « normale », dans un marché qui pourrait toutefois être mouvementé, en prévision des deux nouvelles grilles de malus de 2020. « Nous avons une gamme très peu touchée par la sévérisation de la fiscalité, ayant fait beaucoup d’effort sur les émissions de CO2 de nos moteurs. Mais peut-être que certains de nos concurrents auront effectivement besoin d’immatriculer certains véhicules avant la fin de l’année sur des canaux tactiques », souligne Guillaume Couzy. Et faire, de facto, baisser la part de marché de la marque au lion ? « Sur un marché normal, il n’y a pas de raison que notre pénétration recule », complète le directeur de la marque en France.

 

Au global, le constructeur français anticipe donc une belle fin d’année avec des immatriculations sur des canaux sains grâce à des prises de commandes en hausse de 9 % en données brutes et de 20 % à nombre de jours ouvrés comparable. Une tendance qui devrait se poursuivre en décembre avec 208 et l'arrivée du nouveau SUV 2008.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Vers une révision en 2021 des objectifs européens de CO2 des constructeurs

La nouvelle présidente de la Commission européenne, Ursula von Der Leyen, a présenté son Pacte vert contenant des mesures en faveur de la neutralité climatique de l'Europe à l'horizon 2050. Et l’automobile

Le conseil d'administration de Renault choisit Luca de Meo

Le constructeur français souhaite que Luca de Meo, actuel patron de Seat, soit son futur directeur général. Le conseil d'administration, réuni le 10 décembre 2019, s'est prononcé en ce sens.

Gérard Detourbet nous a quittés

Gérard Detourbet, considéré comme le père de la gamme low cost du groupe Renault avec les modèles Logan, Sandero, Duster ou Kwid, est décédé à l'âge de 73 ans. La nouvelle a été annoncée,

Paul Kroely inaugure son site Mercedes de Metz

Le groupe originaire d'Alsace-Lorraine a inauguré, le 5 décembre 2019, son nouveau site Mercedes de Metz (57). Véritable fleuron du groupe dirigé par Paul Kroely, il devient la référence du programme

Un malus déplafonné pour aider la filière automobile

Le ministre de l’Economie a profité de la journée de la filière automobile pour annoncer la création de deux fonds de soutien, dotés de 50 millions d’euros au global. Ils seront dotés grâce

Luc Chatel, PFA :

Le président de la PFA revient sur les défis de l’industrie automobile française au cours des prochaines années. Autant de sujets qui seront abordés à l’occasion de la Journée de la filière

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page