Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Nissan dévoile son nouveau Qashqai

Les commandes du nouveau Qashqai sont ouvertes depuis le 18 février 2021 mais les premières livraisons en France auront lieu à l'été.

Nissan dévoile son nouveau Qashqai

Modèle incontournable en Europe depuis son lancement en 2007, le Nissan Qashqai revient avec une troisième génération totalement renouvelée. Les premières livraisons, des versions mild hybrid, sont attendues pour l'été avant que n'arrive la technologie e-Power.

 

Le pionnier se réinvente. En effet, le Nissan Qashqai, qui a créé un nouveau marché en 2007, nous revient en une troisième génération complétement nouvelle. Design, plateforme, technologies embarquées, tout a été revu pour Qashqai cuvée 2021. Les commandes de la Première Edition, limitée à 1 000 exemplaires aux tarifs compris entre 36 240 et 39 340 euros, sont ouvertes le 18 février 2021 pour des premières livraisons attendues à l'été. Une version qui devrait séduire 70 % de clients souhaitant renouveler leur Nissan, avant que le taux de conquête soit plus fort (55 %) avec la gamme complète.

 

Vendu à plus de 330 000 unités en France, et plus de 3 millions en Europe, le Qashqai est primordial pour le constructeur japonais. Depuis son lancement en 2007, le succès ne s'est jamais démenti avec 200 000 à 250 000 ventes par an sur notre continent. L'année 2017 marquera même un pic avec 261 122 unités. Il faut se souvenir qu'à l'époque, Nissan avait calibré la production à environ 100 000 unités par an. Le nippon a vite dû revoir ses plans dans l'usine de Sunderland où il reste produit.

 

Le Qashqai inaugure la plateforme CMF-C de l'Alliance

 

Les lignes sont plus tendues, dans la veine du nouveau langage stylistique de la marque. Le V de la calandre est plus volumineux. Le SUV reste identifiable, la filiation est claire. D'autant que le gabarit demeure proche du précédent avec environ 3 cm de plus en longueur, largeur et hauteur. L'empattement gagne lui aussi 2 cm. De quoi offrir plus d'espace à bord et un coffre de référence avec plus de 500 litres.

 

Les plus grosses différences sont finalement celles qui ne se voient pas. Le Qashqai inaugure la plateforme CMF-C de l'Alliance. Rien qu'elle a permis de gagner une trentaine de kilos. Le travail sur le poids s'est poursuivi sur les éléments de peau avec notamment l'utilisation d'aluminium pour les portes ou le capot qui ont permis de perdre 30 kilos supplémentaires sur la balance. Le hayon en composite a également amené son écot. Au total, 63 kilos ont été gagnés. Mais finalement, le Qashqai pèse entre 1 405 kg et 1 617 kg, un poids similaire au précédent, car cette troisième génération embarque plus de choses dont, des mécaniques électrifiées, plus d'isolants et plus d'équipements.

 

Fini le Diesel, place au e-Power

 

Sous le capot, le Qashqai est proposé avec un bloc essence 4 cylindres de 1.3 l mild-hybrid de 140 ou 158 ch. De quoi offrir des consommations moyennes comprises entre 6,3 l et 6,7 l, soit des émissions de CO2 allant de 144 à 153 g/km, pour les tractions. Pour la version quatre roues motrices, seulement disponible avec le 158 ch, cela s'échelonne de 6,8 à 7,1 l, soit 153 à 163 g/km. Quid du Diesel ? il n'y en a plus au catalogue. C'est fini. Nissan a plutôt fait le choix de proposer, quelques mois après le lancement, la technologie e-Power qui équipe déjà des modèles de la marque au Japon. Rappelons que dans son plan Next, couvrant la période jusqu'à l'exercice fiscal 203-2024, Nissan vise une part de ventes de 50 % pour ses modèles électrifiés en Europe.

 

Cette technologie e-Power combine essence et électricité d'une manière que l'on connaît peu en Europe. Elle se rapproche, sous certains aspects, des BMW i3 Range Extender ou de l'Opel Ampera de 2011. La technologie e-Power combine un moteur essence 1.5 trois cylindres de 158 ch et un moteur électrique de 190 ch. Mais seul l'électrique assure la propulsion de la voiture. Le thermique fera office de générateur, c'est-à-dire qu'il fabriquera de l'électricité pour alimenter le moteur électrique de 190 ch. Une petite batterie tampon est incluse dans le système mais elle ne peut offrir qu'un à deux kilomètres en tout électrique avant que le bloc essence entre en action. Ce modèle sera considéré, fiscalement, comme hybride. Pour ceux qui voudrait un SUV 100 % électrique, le Nissan Ariya arrivera en France au second semestre 2021.

 

Pour l'heure, nous n'avons pas d'autres renseignements sur cette proposition e-Power, à l'exception des exemples japonais avec les Note, Serena et Kicks e-Power. Ainsi, une Nissan Note e-Power émet 20 % de CO2 en moins selon le cycle japonais. Difficile d'extrapoler un niveau d'émission pour le Qashqai e-Power en cycle WLTP. Gageons toutefois, que cette technologie permettra d'éviter tout malus pour les clients particuliers et permettra d'atteindre une TVS raisonnable pour ne pas faire fuir les professionnels.

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Volvo fait rimer électrique avec ventes en ligne

Le constructeur suédois, qui ne comptera que des modèles électriques dans sa gamme en 2030, veut les vendre en ligne mais pas de façon directe. Volvo souhaite une simplification du parcours d'achat

RGPD : cet avenant qui inquiète la distribution automobile

Les marques automobiles souhaitent ajouter un avenant aux contrats de distribution concernant les bases de données. Une volonté qui fait craindre le pire aux concessionnaires et notamment de se voir

Peugeot change d'identité de marque

Après un long travail sur la qualité des produits, Peugeot change aujourd'hui de charte graphique pour que son image soit au diapason. Les futurs modèles de la marque porteront un nouveau logo, comme

GPDA : CAR Avenue primé pour sa performance en Europe

Pour mieux découvrir les Grands Prix de la Distribution Automobile, le Journal de l'Automobile vous propose un éclairage sur les innovations récompensées et les groupes primés. Dans la catégorie

GPDA : Eden Auto est le Groupe de l'année 2020

Pour mieux découvrir les Grands Prix de la Distribution Automobile, le Journal de l'Automobile vous propose un éclairage sur les innovations récompensées et les groupes primés. Eden Auto reçoit le prix

GPDA : Renault à Ancenis, Concession de l'année 2020

Pour mieux découvrir les Grands Prix de la Distribution Automobile, le Journal de l'Automobile vous propose un éclairage sur les innovations récompensées et les groupes primés. Dans la catégorie

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page