Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Renault : une perte historique de 8 milliards d'euros en 2020

Luca de Meo, directeur général de Renault.

Renault : une perte historique de 8 milliards d'euros en 2020

Le bilan comptable de l'exercice 2020 du groupe Renault est peu flatteur avec une perte nette de 8 milliards d'euros. Toutefois, le second semestre, bien meilleur, indique que le constructeur français a entamé son redressement.

 

Sans réelle surprise, compte tenu des résultats du premier semestre 2020Renault avait enregistré une perte historique de 7,3 milliards d'euros, le bilan annuel n'est pas bon. La perte nette est de plus de 8 milliards d'euros. Mais il faut toutefois noter que le second semestre a été bien meilleur avec une perte de "seulement" 660 millions d'euros et un chiffre d'affaires en recul de 8,9 %.

 

Pour l'ensemble de l'exercice 2020, le groupe Renault affiche un chiffre d'affaires de 43,474 milliards d'euros, en baisse de 21,7 %. Les ventes de véhicules ont reculé de 21,3 % à 2,95 millions d'unités. La marge opérationnelle est négative (-0,8 %, avec -337 millions). Cela étant, le constructeur note qu'elle est positive sur le seul second semestre avec 866 millions, soit 3,5 % du CA.

 

Les chiffres de Renault ne sont pas bons mais il faut aussi souligner l'apport, négatif cette fois, de Nissan avec une contribution négative de 4,970 milliards d'euros. AvtoVaz a lui apporté 141 millions d'euros dans la corbeille. Ainsi le résultat net est de -8,046 milliards d'euros.

 

Lire aussi : Luca de Meo promet la révolution chez Renault

 

"Après un premier semestre impacté par la Covid-19, le groupe a fortement redressé sa performance au second semestre, a salué Luca de Meo, le directeur général de Renault. Ce résultat est le fruit des efforts de tous, de l’accélération réussie du plan de réduction des coûts fixes et d’une amélioration de notre politique de prix. La priorité est donnée à la profitabilité et à la génération de cash, comme annoncé lors de notre plan stratégique Renaulution." Durant l'exercice 2020, le constructeur a notamment économisé 400 millions d'euros sur ses investissements et 600 millions sur ses frais de recherche et développement.

 

Le constructeur souligne également que la trajectoire prise durant le second semestre a permis d'atteindre 60 % (contre 30 % annoncés) des objectifs du plan d'économies de 2 milliards d'euros dévoilé par Jean-Dominique Senard au printemps 2020. Les premiers effets du plan Renaulution sont aussi visibles selon le constructeur. 

 

La dynamique de redressement est en cours

 

Le redressement semble donc en marche mais le directeur général prévient : "L’année 2021 sera difficile, avec des incertitudes liées aux crises sanitaires ainsi qu’à l’approvisionnement de composants électroniques. Nous traverserons ces défis collectivement, dans la dynamique de redressement qui est la nôtre depuis l’été dernier."

 

Pour l'heure, Renault n'a livré aucune prévision pour l'exercice en cours mais Luca de Meo s'attend à "de bonnes surprises au deuxième semestre." Toutefois, la pénurie de composants électroniques guette et pourrait retarder la fabrication de 100 000 véhicules, même s'il y a un rattrapage de production au second semestre, a précisé Renault.

 

Dans ce contexte, le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale des actionnaires de ne pas verser de dividende au titre de l'année 2020. Un rattrapage d'un milliard d'euros est prévu "le plus rapidement possible", a souligné la directrice financière du groupe, Clotilde Delbos, devant des analystes financiers.

 

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Volvo fait rimer électrique avec ventes en ligne

Le constructeur suédois, qui ne comptera que des modèles électriques dans sa gamme en 2030, veut les vendre en ligne mais pas de façon directe. Volvo souhaite une simplification du parcours d'achat

RGPD : cet avenant qui inquiète la distribution automobile

Les marques automobiles souhaitent ajouter un avenant aux contrats de distribution concernant les bases de données. Une volonté qui fait craindre le pire aux concessionnaires et notamment de se voir

Peugeot change d'identité de marque

Après un long travail sur la qualité des produits, Peugeot change aujourd'hui de charte graphique pour que son image soit au diapason. Les futurs modèles de la marque porteront un nouveau logo, comme

GPDA : CAR Avenue primé pour sa performance en Europe

Pour mieux découvrir les Grands Prix de la Distribution Automobile, le Journal de l'Automobile vous propose un éclairage sur les innovations récompensées et les groupes primés. Dans la catégorie

GPDA : Eden Auto est le Groupe de l'année 2020

Pour mieux découvrir les Grands Prix de la Distribution Automobile, le Journal de l'Automobile vous propose un éclairage sur les innovations récompensées et les groupes primés. Eden Auto reçoit le prix

GPDA : Renault à Ancenis, Concession de l'année 2020

Pour mieux découvrir les Grands Prix de la Distribution Automobile, le Journal de l'Automobile vous propose un éclairage sur les innovations récompensées et les groupes primés. Dans la catégorie

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page