Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Lueur d'espoir pour le marché britannique

La Vauxhall Corsa est en tête des ventes au cumul depuis janvier 2021, avec 12 413 unités, dont 1 232 Corsa-e, 100 % électrique.

Lueur d'espoir pour le marché britannique

A l'image de la France, le marché du Royaume-Uni a rebondi en mars 2021, avec des immatriculations en hausse de 11,5 %, sans toutefois renouer avec les chiffres d'avant-crise. Depuis le début de l'année, la baisse est de 12 %.

 

Bien que la situation sanitaire soit meilleure au Royaume-Uni, le marché automobile n'a pas encore retrouvé son niveau d'avant crise. En effet, comme en France, les immatriculations ont progressé de 11,5 % en mars 2021, avec 283 964 unités, mais ce volume demeure en repli de 37 % par rapport au niveau moyen des années précédentes. L'effet de comparaison avec 2020 est également largement favorable puisqu'il faut se souvenir qu'il y a un an le marché avait plongé de 44 %. Cependant, il s'agit du premier mois de croissance depuis aout 2020.

 

A lire aussi : Le marché britannique toujours dans le rouge en février

 

Le SMMT, le CCFA local, souligne que ce dynamisme relatif est à mettre au crédit des ventes aux flottes d'entreprises, en croissance de 28,7 % sur le mois avec 151 360 unités. Alors que les concessionnaires s'apprêtent à rouvrir la semaine prochaine avec la levée de nouvelles restrictions sanitaires dans le pays, la SMMT note que "la demande des particuliers reste déprimée". "L'an passé a été le plus dur dans l'histoire moderne et le secteur automobile a été frappé durement. Toutefois la réouverture des concessionnaires dans moins d'une semaine génère de l'optimisme sur la confiance des consommateurs et sur un rebond du marché", a commenté Mike Hawes, directeur général du SMMT. Il s'attend à "une croissance record le mois prochain étant donné qu'avril 2020 a été calamiteux".

 

Le lobby britannique de l'automobile note aussi que "la transition vers les nouvelles technologies se poursuit avec la demande de voitures électriques à un record." Effectivement, sur le seul mois de mars, les modèles 100 % électriques ont bondi de 88,2 % pour atteindre 7,7 % de part de marché, contre 4,6 % un an plus tôt. Les hybrides rechargeables sont sur une dynamique encore plus forte (+152,2 %) synonyme d'une part de marché de 6,1 %, contre 2,7 % en mars 2020. Dans ce contexte, la Vauxhall Corsa arrive en tête des immatriculations mensuelles (7 927 unités), devant la Ford Fiesta (7 406) et la Mercedes Classe A (7 012).

 

-12 % au cumul 2021

 

Depuis le mois de janvier 2021, le Royaume-Uni a enregistré 425 525 nouvelles mises à la route, soit 12 % de moins qu'au premier trimestre 2020. Il manque 58 032 voitures selon le SMMT, ce qui représente un manque à gagner de 1,8 milliard de livres pour le secteur, 22 milliards en tout depuis mars 2020.

 

 

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Carlos Tavares dévoile la nouvelle stratégie d'électrification pour Stellantis

Le directeur général de Stellantis, Carlos Tavares, a dévoilé une partie de la stratégie d'électrification du groupe. En 2025, 38 % des ventes seront électrifiées grâce à 4 nouvelles plateformes

Vincent Cobée, Citroën :

Avec la C5X, Citroën signe son retour sur le segment des grandes berlines, quatre ans après l'avoir quitté. Produite en Chine, comme la DS9, la C5X sera commercialisée en Europe à l'automne 2021.

François Larher, Audi :

En charge de l'activité occasion chez Audi France depuis octobre 2020, François Larher fait le point sur les dernières évolutions du label Audi Occasion:Plus et sur les ambitions de la marque aux anneaux

Renault affiche une part de marché en baisse mais se dirige vers des ventes saines

Renault continue de réorienter sa stratégie commerciale avec une baisse des immatriculations tactiques, ce qui explique sa part de marché en retrait depuis le début de l'année 2021. Une phase difficile

Le réseau Opel n’accepte plus les objectifs inatteignables !

Pour la première fois, le réseau Opel a affiché, en 2020, une rentabilité négative qui s'est encore fortement détériorée depuis le début de l'année. Michel Maggi, président du GNCO, va réunir

La Cour suprême autrichienne juge illégaux les contrats de distribution Peugeot

En Autriche, Peugeot vient de perdre en dernière instance face à un concessionnaire qui accusait le constructeur d'abus de position dominante. La Cour suprême de Vienne donne trois mois à Peugeot pour

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page