Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
En dépit de la pénurie de semi-conducteurs, Nissan est confiant

Après deux années compliquées pour Nissan, le constructeur japonais s’attend à une année fiscale 2021-2022 dans le vert.

En dépit de la pénurie de semi-conducteurs, Nissan est confiant

Après deux années compliquées pour Nissan, le constructeur japonais s’attend à une année 2021-2022 dans le vert. Malgré la pénurie de semi-conducteurs et la crise sanitaire, la société nipponne espère un bénéfice net de 462 millions d’euros au terme de son exercice annuel.
Extrait de l'article :

 

Que ce soit

Taille de l'article : 784 mots
DÉJÀ ABONNÉ ? S'IDENTIFIER
ABONNEZ-VOUS pour accéder à tous les contenus S'ABONNER
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page